Print vs digital : le défi ?

Print vs digital  : « The times they are a changin' »,  « les temps sont en en train de changer » chantait Bob Dylan dans les années 60′. La communication traditionnelle doit s’adapter aux nouveaux supports numériques. Le print s’oriente vers le digital.

Médias numériques : une progression inéluctable face au print

Ce n’est pas une surprise si le plus grand défi auquel est confronté les médias traditionnels soit la technologie. Presque tous les médias, de la presse écrite à la diffusion, sont affectés par la croissance des médias numériques. Les journaux sont en train de mourir, les plateformes de téléchargement font ressembler nos CDs  à des objets du passé et les DVDs sont peu à peu remplacés par des services de films en streaming. Liseuses et tablettes permettent aux consommateurs de transporter des milliers de livres, journaux et magazines dans un seul appareil.
L’industrie de la presse est en chute libre (-27% en 4 ans aux États-Unis). De la même manière, les investissements publicitaires dans la presse imprimée diminuent sensiblement. A contrario, les ventes publicitaires numériques sont en hausse.
Et ce sont  les petites entreprises qui forgent la révolution. Beaucoup trouvent un meilleur retour sur investissement en utilisant des médias numériques qu’ils ne le faisaient avec les sources traditionnelles. Ils sont en mesure de rapidement et facilement atteindre leur public cible et, dans la plupart des cas, pour un budget moins élevé.

Les entreprises doivent reconnaître que les «nouveaux médias» sont  une partie intégrante de la culture d’aujourd’hui. « Les entreprises de communication qui réussissent  sont celles qui ont compris  que leur objectif est de  fournir un contenu original et attractif,  sur mesure, quelles que soient les plateformes. Ils ne sont plus dans l’industrie du print, du câble,  de la radio, d’un magazine ou d’un journal. Les entreprises qui  y arrivent à opérer cette mutation print and digital prospèrent, celles qui ne le feront pas tomberont dans l’oubli », a déclaré Barry Cohen membre de la direction de AdLab médias.

d’après Angela Stringfellow, Consultante RP et Stratège Social Media.

Print vs digital : un devoir de veille

Cette conversion numérique ne signifie pas que les médias traditionnels dont le print  arrivent à leur terme. Mais nous nous adaptons sans cesse à l’évolution de notre métier pour offrir à nos clients la meilleure création et  les meilleures options en terme de plateformes : the times they are a changin’ !